A R G I L E

FR
Français

Hard N' Heavy n°80 - April 2002
ARGILE - The Monotonous Moment Of A Monologue
3/5
Alors que les rares excursions d'Argile jusqu'à maintenant (deux en fait: sur le tribute-album à Paradise Lost et sur la compilation Holy Bible Vol III) laissaient entrevoir un mystérieux groupe à la robe soyeuse et gothique, ce premier album de la paire Jean-Jacques Moréac / SAS d e l'Argilière de Misanthrope devrait provoquer une irrépréhensible résurgence de "devil horns". Jusqu'à maintenant, la seule véritable trace de l'influence de Tom G. Warrior se trouvait dans le style de chant "pleuré" dont SAS nous a gratifié jusqu'à l'album Visionnaire. Or, ce premier album au titre des plus pompeux transcende en tous points et sans retenue l'esprit de Celtic Frost. Pour dire, rien que des titres de morceaux tels que "Pandemonic Necronomicon" ou "Danse Macabre Mist" parlent d'eux-mêmes. Moins tortueux que Misanthrope, Argile n'est donc jamais aussi bien qu'en réécrivant To Mega Therion ou un titre séculaire de Dark Throne (le justement très Hellhammer "Shadows Of The Horns"). Mais à sa manière, laissant le soin à des groupes comme Usurper, Warhammer ou Apocalyptic Raids l'option "copie carbone". C'est par contre plus bancal quand il tente de refaire le coup de l'équilibriste de Into The Pandemonium ou d'entamer un virage metal prog' ("Heart Of The Celestial Empire"). Maìs en un seul disque, le quota "maléfique" vient de refaìre un bond spectaculaire du côté La Ferté-Sous-Jouarre.
Olivier Badin

Last updated: 28 April 2002